Conducteur(trice) de ligne de conditionnement

Famille Métier/Sous-famille

Production / Fabrication, Conditionnement

Mission générale

Conduire tous les équipements d’une ligne de conditionnement dans le respect des BPF (« Bonnes pratiques de fabrication ») et des règles de sécurité en garantissant la qualité du produit obtenu.
Réaliser des interventions techniques de premier niveau.

 

Autres appellations

•    Pilote d’installation

Activités

Identification des produits et des articles de conditionnement

-    Identification des caractéristiques des produits à conditionner et des articles de conditionnement
-    Identification de la conformité d’un produit ou d’un article au regard du dossier de conditionnement de lot

Conduite d’une ligne de conditionnement secondaire

-    Organisation des flux d’articles et de produits : approvisionnement, rangement, orientation, étiquetage…
-    Veille à la mise en route, à l’arrêt des équipements et à la rentrée des paramètres
-    Réalisation des opérations de vide de ligne et de changement de lot

Maintenance

-    Réalisation des interventions de maintenance de 1er niveau et de nettoyage de l’équipement et des différentes pièces
-    Réalisation et formalisation du pré-diagnostic d’une panne pour résoudre les anomalies
-    Alerter sur les besoins d’intervention sur son installation

 

Compétences clés

Transverses

-    Trouver soi-même les solutions aux problématiques simples du quotidien sur son périmètre
-    Interpréter un résultat ou un ensemble de résultats en s’appuyant sur les procédés de l’entreprise
-    Traiter des informations écrites et orales (documents de production et modes opératoires, rédaction de diagnostic)
-    Travailler en équipe, coopérer avec d’autres services
-    Participer à un groupe de travail dans le cadre des actions d’amélioration continue
-    Appliquer les règles QEHS
-    Suivre le planning de production défini et appliquer et suivre les procédures avec rigueur et fiabilité
-    Renseigner les informations utiles au pilotage de l’équipe
-    Alerter systématiquement en cas de dysfonctionnement ou anomalie constatée
-    Transmettre des informations simples par écrit
-    Être rigoureux : « reproductibilité » selon les standards

Métier

-    Maîtriser l’intégralité d’une étape de production : connaissances nécessaires sur l’ensemble du procédé de fabrication, afin de bien comprendre l’amont et l’aval de l’étape conduite
-    Réaliser la maintenance de 1er niveau
-    Respecter les procédés, les consignes et modes opératoires (BPF, BPC, QEHS)
-    Utiliser un système informatisé de production le cas échéant : gestion d’un équipement IHM (Interface Human Machine)
-    Connaître et appliquer les Bonnes Pratiques de Conditionnement (BPC) et les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF)
-    Sur certains postes de conducteur(trice) de ligne, des habilitations peuvent être exigées : habilitation électrique...
-    Mémoriser et appliquer un mode opératoire complexe
-    Connaître les fondamentaux des produits de l’entreprise (caractéristiques, bénéfices, typologie de patient)

 

Evolution du métier

En termes de volume, la tendance est à la baisse au niveau des opérateurs au profit des conducteurs.

La culture du Lean Management (ou amélioration continue) nécessite le développement de compétences comportementales partagées à tous les niveaux de la production : coopération, transmission de l’information, travail en équipe.

La technicité croissante liée à la sophistication et à l’informatisation des équipements de fabrication et de conditionnement se généralise exigeant des compétences renforcées particulièrement en automatisme, électronique et mécanique, et en maintenance de premier niveau. Ils devront aussi développer une plus grande autonomie.

La polyvalence devient la règle pour évoluer sur le métier de conducteur.

 

Profil de recrutement

Métier accessible aux débutants niveau Bac et Bac + 2 ou BEP et 3 années d’expérience.

Pour consulter un témoignage vidéo d’une conductrice de ligne : http://www.youtube.com/watch?v=0BH0TxlzfEA

 

Formations/ Parcours recommandés

•    Bac professionnel à dominante production ou conduite d’équipements industriels
•    Bac professionnel « conducteur process », « bio-industries de transformation »
•    BTS/DUT « Chimie », « biologie », « technique »
•    CQP conducteur de ligne de conditionnement
•    CQP inter- branches de conduite d’équipements industriels

 

Passerelles métiers

Au sein de la filière métier :

•    Animateur d’équipe
•    Technicien de maintenance
•    Pilote de ligne de conditionnement
•    Conducteur de procédé de fabrication

Hors filière métier :

•    Technicien assurance qualité
•    Technicien de validation/qualification
•    Technicien de laboratoire contrôle