Devenir membre du Leem

26.06.17
Adhésion au Leem : qui, pourquoi et comment adhérer ?

Qui ?

Les entreprises pharmaceutiques, exerçant directement à titre principal une ou plusieurs des activités de fabrication et/ou d'exploitation, d’importation de spécialités pharmaceutiques et autres médicaments à usage humain, peuvent devenir «membre adhérent » du Leem et disposent d’un droit de vote à l’Assemblée générale et d’une participation aux instances décisionnelles du Leem.

Les entreprises exerçant, dans le domaine pharmaceutique, une activité de recherche et développement, de distribution, ou d’information et de prospection, peuvent devenir « membre associé » du Leem et disposent d’une voix consultative.
 

Pourquoi ?

Pour bénéficier de l’intégralité des services du Leem et notamment :

  • Participer aux comités et commissions, groupes de travail, task force (après accord de leur président)
  • Accéder gratuitement aux outils d’information : extranet du Leem, base transparence, Bourse de l’emploi, data room…
  • Bénéficier de services personnalisés : disponibilité des experts du Leem et de leurs conseils dans l’ensemble des domaines du secteur (économique, scientifique, industriel, social, juridique, RSE, parlementaire, européen, communication…)


Mais aussi, être représenté et défendu auprès des institutions et du grand public, et voir l’image des entreprises du médicament valorisée.

 

Comment adhérer au Leem ?

Pour obtenir plus d’informations concernant les modalités d’adhésion, vous pouvez contacter, la Direction des Affaires Générales – par mail : adherents@leem.org ou par tel au 01 45 03 88 78.

Toute entreprise qui souhaite adhérer au Leem doit déposer un dossier de candidature qui sera examiné par le Comité d’admission puis soumis à l’approbation du Conseil d’administration.

 

                            Les adhérents témoignent sur les bénéfices principaux de leur adhésion
 

« Nous bénéficions au quotidien de l’expertise du Leem sur l’analyse des projets de réglementation impactant notre secteur et nos entreprises.
La dimension à la fois française et européenne du Leem nous apporte par ailleurs des éléments de comparaison essentiels pour l’élaboration de notre positionnement stratégique et pour la défense des intérêts de notre industrie »

Didier Véron, Senior Vice President, Public Affairs and Corporate Communications, Ipsen


« Le Leem met à la disposition de ses adhérents des études, des analyses, des argumentaires approfondis et chiffrés, liés aux grands enjeux et à l’actualité du secteur. Cette offre de service fait partie de l’ADN du Leem. Elle nous aide au quotidien à décrypter et appréhender les mutations du secteur dans un environnement scientifique, économique et réglementaire de plus en plus complexe. Les actions de défense collective et de valorisation de l’industrie du médicament sont également une pièce maîtresse des activités du Leem. »

Jean Monin, Président Directeur Général, Amgen France


« Adhérer au Leem, c'est bien sûr bénéficier d'une capacité d'analyse unique sur le système de santé et de protection sociale, et sur les déterminants des évolutions du marché pharmaceutique en France et dans le monde.
Mais adhérer au Leem c'est aussi et surtout se donner les moyens de maîtriser et de transformer notre environnement, grâce à la crédibilité de ses analyses et propositions, à une connaissance unique des institutions et du fait d'une représentativité exhaustive et reconnue de tous les acteurs des entreprises du médicament en France. »

Jean-Noël Bail, Directeur des Affaires Economiques et Gouvernementales, GlaxoSmithKline


« En tant que TPE-PME, nous bénéficions au quotidien d’un accompagnement personnalisé des experts du Leem sur nos problématiques juridiques et RH, mais également sur les sujets économiques et scientifiques. De plus, le Leem est un lieu de rencontres et d’échanges pour nos entreprises au sein duquel nous pouvons exprimer et défendre nos spécificités. »

Philippe Truelle, Président Directeur Général, CDM Lavoisier


« Le Leem apporte une expertise forte fondée sur l’accès précoce des patients aux innovations au travers d’une connaissance des mécanismes réglementaires (ATU, Accès au marché…) et des institutions qui les pilotent (ANSM, HAS, CEPS…), au service des adhérents »

Philippe Tcheng, Vice-Président, Relations Gouvernementales France, SANOFI