Websérie : un monde sans médicament

Un monde sans médicament, une série d’animation sur les méthodes parfois «loufoques» qui existaient dans le traitement des grandes maladies, avant l’apparition du médicament.

Cette web-série est aussi accessible via notre page Facebook du Leem : www.facebook.com/lemedicamentetmoi

EPISODE 5 : L'ulcère


Le monde sans médicament - EP05 "Bête de scène" par LeemFrance

Comment traitait-on l’ulcère avant ?
 
Une diva souffre de maux au cœur qui l’empêchent d’exprimer totalement son art scénique. Pour guérir, elle tente diverses solutions farfelues aux conséquences indescriptibles…
La majorité des ulcères gastroduodénaux est d’origine infectieuse. La bactérie responsable peut être éradiquée, le plus souvent, par des antibiotiques, prescrits en association avec des médicaments antisécrétoires.

EPISODE 4 : Les Maux de Tête


Le monde sans médicament - EP04 "Maux de tête" par LeemFrance

A travers les âges : dans les grottes, en ancienne Egypte, au Moyen-Age, nos ancêtres tentaient de leur mieux pour se débarrasser des maux de tête. Les conséquences de ces traitements inventifs pouvaient conduire à des effets secondaires inattendus et souvent désagréables.

EPISODE 3 : La Syphilis


Le monde sans médicament - EP03 "Un bouffon... par LeemFrance

A la cour des Valois, un bouffon est atteint de la syphilis, une maladie sexuellement transmissible. Il se soigne par le mercure, un remède inefficace et très dangereux pour la santé. Aujourd’hui, on peut prévenir la syphilis en se protégeant  et en guérir grâce aux antibiotiques.

EPISODE 2 : Les Vaccins


Le monde sans médicament - EP02 "Un amour de... par LeemFrance

Voici le deuxième épisode de la web-série sur les traitements loufoques avant le médicament pour sensibiliser le grand public aux progrès apportés par les médicaments justement. Cet épisode traite des vaccins.

EPISODE 1 : Les maladies cardio-vasculaires


Le monde sans médicament par LeemFrance

Découvrez le 1er épisode d’un monde sans médicament, cet épisode traite des maladies cardio-vasculaires et du recours aux sangsues (!).