Organisation : *
Courriel : *
Nom Prénom :
Contact Presse

Stéphanie Bou

Responsable du Service Presse et Communication Media

Tél.:01 45 03 88 38

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: sbou@leem.org

Virginie Pautre

Attachée de Presse Senior

Tél.:01 45 03 88 87

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: vpautre@leem.org

Jean Clément Vergeau

Chargé de projets éditoriaux et presse

Tél.: 01 45 03 86 82

Fax.: 01 45 03 88 75

E-mail: jcvergeau@leem.org

Communiqués de presse

Le nouveau référentiel « Les métiers des industries de santé » vient de paraître !

Politique Sociale / Emploi26.11.14

L’Apec publie un référentiel des métiers cadres des industries de santé.  Seize métiers cadres y sont décrits ainsi que leurs évolutions en termes de missions, compétences, formations et profils recherchés par les entreprises. Ce référentiel a été réalisé en partenariat avec la FEFIS (Fédération Française des Industries de Santé), le LEEM (Les entreprises du médicament) au travers de l’observatoire des métiers, le SNITEM (Syndicat national de l'industrie des technologies médicales) et le SIMV (Syndicat de l’Industrie du Médicament et réactif Vétérinaires).

Attractivité fiscale : Face à l’accélération du décrochage de la France,le Leem appelle le gouvernement à réagir

Economie du secteur06.11.14

Pour la troisième année consécutive, le cabinet Landwell livre son étude européenne sur le poids de la fiscalité générale et sectorielle pesant sur les entreprises du médicament. Sur les sept grands pays étudiés, la France demeure en queue de classement, tandis que de grands compétiteurs – le Royaume-Uni ou l’Allemagne – creusent l’écart grâce à des mesures fiscales incitatives.

Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 - Le médicament lourdement pénalisé par le refus d’engager de véritables réformes de structures

Economie du secteur01.10.14

Le Leem, qui fédère les entreprises du médicament opérant en France, juge le PLFSS 2015 profondément inéquitable et symptomatique de l’incapacité des pouvoirs publics à sortir d’une vision court-termiste des enjeux de santé. Confrontée à une fragilisation endémique du financement de son système de protection sociale, la France doit engager des réformes de structure, pour gagner en efficience et permettre aux patients français de bénéficier des innovations thérapeutiques à venir.