Peut-on faire confiance au médicament ? Une semaine de débats en synthèse, semaine de dialogue 2009

Les Français et leurs Médicaments

15.12.09

Document de synthèse sur les actions menées lors de la Semaine de dialogue sur le médicament, édition 2009.

  • « Les notices sont incompréhensibles… »
  • « Les effets indésirables graves dans les essais cliniques sont cachés ! »
  • « Des médicaments autorisés deviennent “mortels” du jour au lendemain… »
  • « Experts, autorités, médecins, Etat, industrie… Tous ces acteurs sont juges et parties ! »
  • « Certains médicaments ne servent à rien. La preuve, ils sont déremboursés ! »
  • « Gagner 1 ou 2 mois de survie, est-ce vraiment cela l’innovation ? »
  • « L’industrie en fait trop ! Elle est là pour produire ses médicaments, c’est tout ! »
  • « Pourquoi certains médicaments rendent malades, alors qu’ils sont censés soigner ? »

Voici quelques-unes des perceptions de l’opinion. Le plus souvent, il s’agit d’interrogations soulevées par l’actualité, par des décisions pas toujours suffisamment expliquées et qui expriment des inquiétudes ou des doutes générés par la méconnaissance d’un sujet très complexe. Doutes d’autant plus légitimes que le médicament touche à ce que les Français ont de plus cher  : leur santé et celle de leurs proches. La réponse tient en 3 lettres. Oui, on a raison de faire confiance au médicament et à ses entreprises. Les Entreprises du Médicament sont des acteurs responsables qui ont mission de santé publique. Elles découvrent, développent, commercialisent les médicaments d’aujourd’hui et de demain.

A travers la 4e édition de cette Semaine de dialogue, elles souhaitent contribuer au débat public sur la santé et répondre à toutes les questions que se pose le grand public.