Organisation : *
Courriel : *
Nom Prénom :
Contact Presse

Stéphanie Bou

Responsable du Service Presse et Communication Media

Tél.:01 45 03 88 38

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: sbou@leem.org

Virginie Pautre

Attachée de Presse Senior

Tél.:01 45 03 88 87

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: vpautre@leem.org

Jean Clément Vergeau

Chargé de projets éditoriaux et presse

Tél.: 01 45 03 86 82

Fax.: 01 45 03 88 75

E-mail: jcvergeau@leem.org

Communiqué de presse - Le Leem dénonce le énième réquisitoire de Philippe Even et Bernard Debré

  • 12 09 12

Le Leem réagit à la publication ce jour par Philippe Even et Bernard Debré d’un « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux ».

Cet ouvrage prétend mieux informer sur les médicaments et faciliter le dialogue entre patients et médecins. En réalité, ses deux auteurs recyclent depuis des années les mêmes théories et misent aujourd’hui de manière opportuniste sur la vague de défiance qui a touché, dans le sillage de l'affaire Mediator, le système de santé.
 

Les deux auteurs, sous couvert d'une démarche qui se prétend objective, s'érigent en procureurs sans nuance de l'ensemble des acteurs : institutionnels, scientifiques, professionnels de santé et industriels.
 

Une telle publication, accompagnée d’une couverture médiatique massive, entretient une confusion regrettable et néfaste à l’égard des autorités sanitaires, des médecins et de l’ensemble des salariés des entreprises du médicament. Plutôt que d'ouvrir un débat contradictoire avec l'ensemble des parties prenantes, elle contribue à alarmer inutilement les malades et risque de les conduire à arrêter de leur propre chef des traitements pourtant adaptés aux maladies dont ils souffrent.
 

Le souci de la vérité et du respect des citoyens ne peut s’accommoder de tels amalgames et approximations.
 

Le Leem s’est toujours prêté aux débats publics sur le médicament, notamment au travers des « Assises du médicament ». Il réitère son attachement à un débat ouvert et sans parti-pris sur le sujet mais refuse d’alimenter le battage publicitaire dont il est ici question.  En conséquence, le Leem renvoie les auteurs à leurs responsabilités et continue, quant à lui, de se conformer aux décisions des autorités sanitaires.

 

A consulter