Organisation : *
Courriel : *
Nom Prénom :
Contact Presse

Stéphanie Bou

Responsable du Service Presse et Communication Media

Tél.:01 45 03 88 38

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: sbou@leem.org

Virginie Pautre

Attachée de Presse Senior

Tél.:01 45 03 88 87

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: vpautre@leem.org

Jean Clément Vergeau

Chargé de projets éditoriaux et presse

Tél.: 01 45 03 86 82

Fax.: 01 45 03 88 75

E-mail: jcvergeau@leem.org

Cholestérol et statines : Le Leem dénonce l’irresponsabilité de Philippe Even à l’égard des patients

  • 14 02 13


Le Leem déplore la publication par Philippe Even d’un nouveau réquisitoire contre le système du médicament, au travers d’une attaque sans nuance contre la prise en charge du cholestérol. Son livre consiste en un déni pur et simple de l’ensemble des recommandations scientifiques internationalement admises en la matière.

Au-delà des contre-vérités dont cet ouvrage est rempli, les patients sont une nouvelle fois instrumentalisés par les polémiques orchestrées par Philippe Even. En semant le doute sur les dangers du cholestérol et sur l’utilité de sa prise en charge médicamenteuse, l’auteur prend le risque de conduire des malades à arrêter de leur propre initiative des traitements qui leur sont nécessaires.
 
Le Leem tient à rappeler que :
 
-       L’excès de cholestérol dans le sang a été identifié, observation après observation, étude après étude, comme l’un des principaux facteurs de risque cardiaque, surtout s’il est couplé avec un diabète, une tension élevée, un surpoids et le tabagisme.

-       Les maladies cardiovasculaires sont responsables de 150 000 décès par an en France et représentent la deuxième cause de mortalité après le cancer.

-       La mortalité cardio-vasculaire en France a diminué de 50% en 25 ans grâce à l’ensemble de la prise en charge notamment médicamenteuse.

-       Les statines sont des médicaments efficaces, comme l'ont confirmé de très nombreuses études scientifiques prises en compte par les autorités sanitaires de tous les pays. Les derniers travaux scientifiques en date, en janvier 2013, ne font pas exception à la règle : il s’agit de la publication de la « Collaboration Cochrane » (1), organisation indépendante de référence en matière de revues systématiques des études de santé dans le monde.  Son analyse (2) confirme l’efficacité des statines  pour réduire les accidents vasculaires chez les personnes qui n’en ont jamais eu (prévention dite « primaire ») et pour éviter les récidives (prévention dite « secondaire »).

-       Les analyses parfaitement rigoureuses de la Collaboration Cochrane s’opposent en tout point à l’argumentation non scientifique développée par Philippe Even : rigueur méthodologique ; méthodologie précise et validée ; étapes de préparation et choix clairement explicités, définis a priori ; protocole standardisé et transparent ; recueil systématique et reproductible des études  permettant d’éviter les biais ; caractère international de cette organisation.

Sans dénier à Philippe Even sa liberté de pensée et de critique à l’égard du médicament, le Leem s’érige contre une démarche qui, sous couvert  d’une analyse scientifique, s’apparente, une nouvelle fois, à une mise en scène à des fins personnelles dont les patients sont les premières victimes.

 

 
(1)      Fondée en 1993, la « Collaboration Cochrane » est une organisation internationale, indépendante à but non lucratif, qui apporte des informations actualisées de haute qualité sur l'efficacité des interventions en santé. Elle regroupe à ce jour plus de 28 000 collaborateurs (professionnels de santé, chercheurs et patients) dans 100 pays dans le monde.
Elle n’accepte aucun financement privé ou source de conflits d'intérêt afin de garantir son indépendance.
Elle rédige des « revues systématiques » qui sont des synthèses critiques des résultats de toutes les études ayant répondu à une question donnée.
 
(2)      Statins for the primary prevention of cardiovascular disease .Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 1.